Vie en plein monde


Répondre à un appel de Dieu

 Il y a bien des façons d’être proche des hommes. Tu chercheras où et comment le Seigneur t’appelle au milieu d’eux. Il te faudra connaître les forces de toute nature qui travaillent ce monde. Ainsi que les courants de pensée qui le traversent et nous habitent. Comme les intérêts qui s’y affrontent, les structures qui écrasent ou font grandir. Tu auras à accepter que d’autres, proches ou lointains, portent sur le monde un autre regard que le tien. En effet, tu n’oublieras pas que c’est d’abord le cœur qui nous fait prochain de ceux que nous rencontrons. Et tu veilleras à grandir dans la simplicité et l’humilité qui te rendront digne de l’amitié des plus petits. En effet, ces dispositions te permettront d’entendre des appels nouveaux. Et aussi de chercher avec tes frères, prêtres et laïcs, des formes toujours nouvelles de présence au monde. (Livre de vie N° 14)

Dans le monde entier

Nés
dans le monde, nous portons jusque dans notre chair la trace de nos origines. Solidaires à la fois de notre milieu et du monde entier, nous sommes marqués par la culture de notre pays et de notre temps. Nous avons à prendre conscience de cette condition d’homme avec son dynamisme et ses lourdeurs, à accueillir les richesses des autres, si étranges soient-elles, pour être capables de collaborer avec tous à la construction d’un monde meilleur. (Livre de vie n°12)
Hommes au milieu des hommes, nous voulons vivre selon l’Esprit du Christ. Nous voulons connaître et aimer nos frères, par
tager leur vie et les servir comme a fait celui qui est passé au milieu de nous serviteur, lui le Seigneur et le maître. C’est lui qui suscite en nous la volonté d’être attentifs à tous, à l’écoute de l’Esprit qui travaille au cœur de tout homme. (Livre de vie n°13)